Légende japonaise urbaine!!!
Otaku-Ville
Otaku-Ville est un groupe où tout le monde peut se renseigner sur la communauté Otaku de Montréal et se faire connaitre de celle-ci. Tout pleins d’activité seront proposez tout au long de l’année pour ne pas trop s’ennuyer de l’Otakuthon.

Otaku-Ville

Otaku-Ville est un groupe où tout le monde peut se renseigner sur la communauté Otaku de Montréal et se faire connaitre de celle-ci. Beaucoup d'activités seront proposées tout au long de l’année pour ne pas trop s’ennuyer de l’Otakuthon.
 
GroupesAccueilIndexCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher
La prochaine activité d'Otaku-Ville est Samedi le 02 Février 2013 a L'amour Otaku !!
Il y a bientôt le G-Anime de Gatineau Vendredi 25 Janvier 2013

Partagez | 
 

 Légende japonaise urbaine!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KuroSora

Jeune Otaku

avatar

Age : 18
Féminin Poissons Localisation : Montréal,St-Léonard,Qc
Date d'inscription : 22/01/2013
Messages : 18

MessageSujet: Légende japonaise urbaine!!!   Mar 22 Jan - 22:03

Prmière légende:
~*°*~ O-kiku Ningyou (Poupée O-kiku) ~*°*~

Cette poupée pas comme les autres se situe dans un temple bouddhiste à Hokkaido. Qu’a t-elle de plus que les autres poupées ? Et bien, ses cheveux poussent ! On a beau lui couper les cheveux, encore et encore qu’ils poussent toujours !
Les moines du temple s’occupent de la poupée en la coiffant et en lui coupant les cheveux une fois par an, mais cela dure depuis des années !
Il est même possible de voir cette poupée dans le temple en question.

Derrière cela, il y a une petite histoire. Celle-ci se situe un peu avant 1920. Une jeune homme, alors en voyage d’affaires au Japon, voit dans une boutique une jolie petite poupée vêtue d’un kimono aux cheveux ondulés. Il l’acheta pour sa petite sœur âgée de 2 ans à l’époque. La petite fille était très contente de ce cadeau et jouait tout le temps avec la poupée mais elle mourut, de maladie, à l’âge de 3 ans. Après la mort de la fillette, sa famille déménagea mais ne savait que faire de la poupée. Ils ont donc demandé à un monastère s’il voulait bien s’en occuper. Et les moines acceptèrent…

Un peu plus tard, on fit une remarque à l’un des moines, comme quoi les cheveux de la poupée étaient devenus plus longs. Le moine n’y croyait guère et se dit que ceci était l’imagination de son interlocuteur. Mais ce dernier insistant, ils firent une vérification et en effet, les cheveux de la poupée étaient bien plus longs !

Le moine décida alors de couper ses cheveux, se disant qu’ils deviendraient plus courts… Mais ils devinrent plus longs encore !
Les moines ne savaient plus quoi penser… Ils continuèrent à lui couper les cheveux régulièrement, mais rien n’y faisait : ils poussaient toujours.
Il paraîtrait même que cette poupée se met à sourire désormais en ouvrant à peine la bouche.

Les cheveux, eux, ont été analysés et seraient en fait des cheveux humains !

Et il semblerait que la poupée renferme l’âme de la petite fille morte à 3 ans, Kikuko Suzuki.

Deuxième légende:
~*°*~ Kuchisake Onna ~*°*~

De même que le Zashiki Warashi, vous avez peut-être aperçu la Kuchisake Onna, soit « la femme à la bouche fendue » dans certains mangas, et probablement dans « La femme défigurée ».
La légende diffère un peu de celle que l’ont voit dans le manga. En effet, dans le manga, la femme a des vêtements clairs, se cache le visage avec une écharpe et s’en prend aux enfants, alors que dans la légende de base, elle porte des vêtements de couleur sombre ainsi qu’un long masque, sur le visage. Elle apparaît le plus souvent, en pleine nuit, et parfois, en campagne. Là, elle s’en prend aux hommes. Lorsqu’elle en remarque un, elle le suit, puis une fois devant lui, elle ôte son masque et fixe l’homme, puis sourit. Mais son sourire ne semble pas s’arrêter et s’étend sur tout son visage, en continuant toujours de s’agrandir, jusqu’aux oreilles, (l’expression « sourire jusqu’aux oreilles » viendrait-elle de là ?) puis elle rit en ouvrant la bouche… Ensuite, elle disparaît. Là non plus, nous ne connaissons pas les raisons qui la poussent à apparaître.
Dans une autre version, elle demanderait à l’homme si celui-ci la trouve belle. S’il répond négativement, la femme le tue de suite. S’il lui dit oui, elle le suit jusque chez lui et le tue devant sa porte. La seule façon de survivre est de lui dire qu’elle est ordinaire.

TRoisième:
Je ne sais pas son nom mais je la dedierais...La femme aux assiettes cassées

«Il y a environ 200 ans, vivait un chef de la police nommé Aoyama Shuzen, qui habitait dans la rue nommée Bansho, à Edo. Son travail consistait à repérer les voleurs et les pyromanes. C'était un homme violent et cruel, sans cœur ni compassion.

Shuzen avait chez lui une servante nommée Okiku. Elle avait vécu dans la famille depuis l'enfance, et connaissait bien le tempérament de son maître. Un jour, par accident, Okiku cassa une assiette d'un ensemble de 10 assiettes précieuses de porcelaine. Elle savait qu'elle payerait pour cette inattention. Mais elle pensa que si elle tentait de cacher l'affaire, sa punition serait encore plus sévère. Elle alla donc, tremblante de peur, voir la femme de son maître et lui confessa ce qu'elle avait fait.

Quand Shuzen rentra et apprit qu'une de ses assiettes préférées était cassée, il entra dans une violente colère, ligota la jeune fille, l'enferma dans un placard, et chaque jour, il lui coupa un doigt. Okiku, fermement ligotée et agonisante, ne pouvait pas bouger, mais elle parvint finalement à se détacher et, s'échappant dans le jardin, elle se jeta dans un puits et se noya.

Depuis ce jour, chaque nuit, une voix sort du puits et compte : une assiette, deux assiettes, etc. jusqu'à 9, puis se met à pleurer.»



J'espère qu'elle vous ont plus :D y en aura d'autre :D Bientot :3
Revenir en haut Aller en bas
 

Légende japonaise urbaine!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mythes] Yokai, Yurei et Légendes Urbaines liées
» L'histoire d'Hachiko
» [Légende urbaine] Kuchisake-onna
» [Légende urbaine] Satoru-kun
» Litterature japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku-Ville :: L'hotel de discusions :: Le Chambre de tout & de rien-